Haters Back Off !

La youtubeuse américaine Colleen Ballinger a lancé sa première série disponible sur Netflix et du fin fond de mon Allemagne, j’ai découvert une héro des temps modernes. Dans Haters Back Off, Colleen interprète son personnage de Youtube Miranda Sings. Miranda en quelques mots ? Envahissante. Exubérante. Limitée. Pas très douée. Aucun talent. De grands rêves. Miranda rêve de devenir une star mondiale, et elle est persuadée de pouvoir y parvenir avec l’aide de son oncle.

haters-back-off-s01e01

Je ne connaissais pas du tout la chaîne Youtube quand je me suis mise à regarder la série et c’est sûrement ce qui me permet d’apprécier la série à son juste titre ; il faut dire que la Presse ne fait aucun cadeau à la série Haters Back Off – bien au contraire. Si certains voient dans cette série une tentative de donner du sens à la cruauté et à l’Univers de Miranda, j’y vois tout simplement le développement d’un univers apprécié sur Youtube. Miranda est un personnage complexe ; elle n’est pas uniquement une youtubeuse non talentueuse qui s’exerce au chant, elle est bien plus! Je trouve l’idée de laisser découvrir les coulisses de la vie privée du personnage assez géniale en fin de compte. Cette vie privée, nous ne la voyons pas sur Youtube. On ne fait que l’apercevoir, nous l’imaginer et pourtant les coulisses sont toujours aussi importants que le devant de la scène. Avec Haters Back Off, on découvre ce que peut être la Réalité de Youtube et surtout ses dangers.

Alors oui, c’est sûr que l’on tombe parfois dans le pathétique et l’émotionnel … ce qui n’était pas le cas sur la chaîne Youtube. Mais, c’est sans doute ce que voulait faire Colleen : développer son personnage, le faire davantage vivre, lui donner un peu plus de puissance. Comme elle le dit dans un interview : “I’ve always wanted to show that she’s a real person, with real feelings, that she’s vulnerable,”

Personnellement, c’est un coup de cœur. J’ai ri, beaucoup. J’ai eu pitié, souvent. J’ai été curieuse d’en savoir un peu plus sur Miranda Sings … et me voilà, du coup, en train de regarder les vidéos de Miranda Sings sur Youtube.

“The lipstick was one of those things – if they said it was ugly, I made it brighter and bigger. Miranda was built by her haters.”

haters_104_unit_00295_r

Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, je pense qu’il s’agit comme tout d’une histoire de goût. Je suis POUR. Totalement pour. Colleen a trouvé son Clown, un clown qui fait rire sans vraiment le savoir/vouloir, un clown qui peut faire rire tout comme nous faire un peu réfléchir au fait que l’on rigole … sans que ce soit particulièrement drôle. Colleen a trouvé son Clown et elle peut être certaine que je serai encore là demain pour mettre un pouce rouge et lui dire combien son rouge à lèvres est à chier. Parce que c’est exactement ce qui lui fera plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s